mardi 5 février 2019

Les Vœux de LABA asbl 
Bonne et heureuse Année 2019 



Les vœux de Laba Asbl que je vous dédie par cette vidéo de mon voyage solidaire dans le Sud et désert algérien avec mes deux amies Soraya Djellouli et Hamida Benali à la rencontre du sourire des enfants.
De nouvelles amitiés avec les membres du groupe Ibtissili M'hamed OuhibiKaid Djeffal YahiaAmine Ain El GatAhmed BenhammoudaNour Eddine MouffokAbed KahdirBensemicha KadaZoubir Boumous Jean Miloud
Mais aussi de belles et inoubliables rencontres Belkacem Timimoun BelkacemMohamed Erakis Bachir Nacer Benaoumeur Ahmed Taziri @Aikar Abderrahmane Sliman Baljilali, Hichem, ...
Merci beaucoup chère Joara Espoir pour le montage.
Bien amicalement,
Ghezala,



LABA asbl en participe à la Caravane de Solidarité IBTISSILI à la rencontre du sourire des enfants du Grand Sud Algérien

Du 22 décembre (à Timimoun) 2018 au 5 janvier 2019 (Ghardaïa), Ghezala CHERIFI, Présidente de LABA asbl a participé à la Caravane de Solidarité Ibtissili qui a débuté pour les organisateurs à partir de Sidi Bel Abbès juqu'à Timimoun.
Ensuite du 6 janvier au 10, c'était retrouvailles familiales entre Sidi Bel Abbes et Oran en compagnie de Soraya DJELLOULI qui a rejoint la Caravane à partir d'Adrar.

A partir de Timimoun jusqu'à Ghardaia, la Caravane a commencé officiellement ses actions de solidarité à la rencontre des enfants des villages du Grand Sud algérien, généralement dans les écoles ou les associations où des activités sportives, artistiques, de sensibilisation au respect à l'environnement avec la plantation d'arbres, ramassage des déchets et découverte du patrimoine artistique et musicale des groupes locaux ont été organisées.


Je reprends ma publication sur Facebook au lendemain de notre départ de Ghardaïa
https://m.facebook.com/story.php?story_fbid=10217445761718625&id=1312787365

La Caravane de solidarité IBTISSILI de +/- 4500 km à terminée sa mission hier soir au Centre culturel El-Atteuf de Ghardaia (Algérie) - Directeur Bachir Nacer Benaoumeur en compagnie de l'association Nadi Club Salam Ryadi avec Mohamed Erakis et Hadj Issa Brahim où nous avons fait connaissance de l'association Association Imekres pour patrimoine et Folklore جمعية إمكراس للفولكلور Avec Ahmed Taziri et Bouhoun Ahmed
Nous quittons ce jour notre dernière destination Ghardaia pour Sidi Bel Abbés (SBA) et Oran. Nous quittons ce Sud chaleureux et généreux, ce désert algérien aux paysages d'une immensité époustouflante sans oublier les merveilles des couchés et levés du soleil tout au long de notre parcours, le sommum était celui de l'Assekrem (Hauteur du plateau du Tassili)

Cette caravane qui partant de Sidi Bel Abbés (SBA) à débutée ses rencontres le 22 décembre 2018 à partir de Timimoun jusqu'au 4 janvier (hier) 2019 à Ghardaia fut une aventure riche et enrichissante tant sur le plan personnel que sur le plan de la relation humaine. Sept régions et sept belles rencontres.
Un pur bonheur, un Vrais JIHAD du 

En ma qualité de Présidente de Laba Asbl, je suis ravie et heureuse d'y avoir participé, moi qui avais besoins de vacances après ma campagne électorale dernière et le boulot, ces 16 jours n'ont pas été de tout repos. Lever tôt et dormir tard et tout le temps en action et activités intenses mais pour le sourire et la joie des enfants, la motivation et l'endurance à pris le dessus, une expérience unique.
L'objectif de notre action était la sensibilisation à l'environnement (plantations d'arbres et à la propreté de l'espace public), à la sécurisé routière, au sport pour filles & garçons et artistiques à été toute modeste face à la GÉNÉROSITÉ, l'HOSPITALITÉ, le SOURIRE des gens du Sud que nous avons rencontrés. Avec peu et parfois rien, ils nous ont donné beaucoup et une bonne leçon d'humilité.
Nous n'oublions pas les invitations chez l'habitant, les repas traditionnels et l'ambiance des soirées musicales des groupes locaux et surtout improvisées des femmes qui ont gardées ce que j'ai vécue dans ma tendre enfance, la spontanéité et le goût de la fête avec les chants, la dance, bref, les ga3da d'autre fois et toujours dans la joie et la bonne humeur en accueillant l'étranger comme si c'était de la famille.
Nous étions aussi reçus par les autorités locales (Conseil municipal) à Timimoun et Inghar.
IBTISSILI qui je le rappelle vient de la communion deux syllabes : "Ibtissam" qui en arabe veut dire "sourire" et "le Tassili" la chaîne montagneuse que nous avons traversée à la rencontre des populations du Sud et particulièrement du sourire des enfants pour leur apporter la joie d'un moment car la réalité est bien là, dans certains douar, dont une en particulier celui de Taghmart (Tamanrassette), nous étions la première association ou organisation citoyenne, et ne parlons même pas d'institutions publiques inexistantes, qu'ils ont rencontré. Nous étions tous émus de ce constat.
Un VÉRITABLE VIVRE ENSEMBLE s'est opéré.
Le sourire des enfants tant souhaité par le groupe IBTISSILI nous a émerveillé à chacune de nos visites et les récompenses et cadeaux pour leur participation aux activités que nous avons apporté étaient la petite cerise sur le gâteau.
Le vivre ensemble s'était aussi celui de voyager, vivre au quotidien 24h s/24h et 7j s/7 avec des personnes qui pour la plupart nous étaient inconnues, aux personnalités bien tranchées (et je sais de quoi je parle 😉) et avec lesquelles nous partagions des moments et des conditions où le confort n'était pas au programme, comme des jeunes Scouts et partager le quotidiens des populations que nous rencontrions.
Les nuits et les mâtinées fraîches nous à valu à chacun son lot de grippe, de rhume et même de bronchite mais c'était pour la bonne cause, notre nuit à la belle étoile sous une température négative à l'Assekreme, nous ne l'oublirons pas 😉
C'est là que nous sommes sorti de notre zone de confort et réalisé ce que vivent quotidiennement les SDF ou les plus démunis. Un vrais développement personnel et de dépassement de soi.

Nous étions 14 personnes, venant d'horizons différents. Je remercie dès lors les initiateurs de cette belle aventure Mohammed Kazouz, Président de l'association Béni À leur à SBA, Zoubir Boumous (SBA) et Ahmed Benhammouda (Médecin franco-Dz originaire de SBA), mais aussi remerciemenr au professionalisme et la patience de Abed Kahdir notre chauffeur qui nous amené dans les moindres recoins, notre cadreur et photographe, M'hamed OuhibiBensemicha Kada, notre excellent conteur et marionnettiste qui a amusé les enfants et les grands 😉Amine Ain El Gat, jeune prof de sport qui a accompagné les jeunes dans les matchs avec Ahmed Benhamouda, Kaid Djeffal Yahia, Chef de groupe des Scouts de SBA (Jil Moustakbel) tjrs souriant et positif, Nour Eddine Mouffok, Président de l'association prévention routière à SBA "Tarik salama" qui de sa mémoire nous contact, Saliha Abadi (épouse de Mohammed Kazouz) enseignante à SBA qui a animée les activités artistiques, Jean Miloud venu de France ayant apporté une chaise roulante mais qui pour des raisons de santé a quitté plus tôt l'aventure, chère Hamida Benali, enseignante de langue anglaise qui est venue d'Alger et à commencé l'aventure avec moi à Timimoun sans oublier bien entendu Soraya Djellouli qui comme moi Ghezala Cherifi, Présidente de LABA asbl - Les Amitiés belgo algériennes - est venue de Belgique et à apportée sa sagesse qu'on lui reconnaît et sa générosité.
Nous terminons cette belle et chaleureuse aventure avec des constats et projets plein la tête (comme l'équipement de sanitaires et des dispensaires dans les douars, des lieux d'animation culturelle, aide à l'handicap-équipements et coopérative pour femmes dans l'artisanat), que nous espérons concrétiser pour les personnes et associations de jeunes rencontrées. Des échanges et/ou jumelages qui nous est proposé.
Ce n'est qu'un au revoir les ami.es, car des nouvelles amitiés et familles sont nées. Alors chers Belkacem Timimoun Belkacem, Mabrouk et Abderrahman ainsi que les familles qui nous ont accueillies à Timimoun, MERCI.
À Inghar : Abderrahman Ikar et Aazzi, MERCI.
À Tamanrasette : Youssef Kibiche (Guide) et Salem (Chef Scout) et familles qui nois ont accueillies, MERCI.
À Taghmart : les personnes rencontrées, MERCI. 
À Amssel - coopérative agricole socialiste (Tamanrasette) : Mabrouk, Chef de groupe de Scout), MERCI.
À Fougarat Zoua (Tamanrasette) : Sliman Baljilali et son adorable famille, MERCI.
et à El Atteuf : Mohamed Hadj Brahim, Hadj Issa Brahim et Bachir Benaoumeur, MERCI.

J'en garderai (et ne pense pas être la seule) un souvenir inoubliable.
Amitiés
Ghezala,



dimanche 18 novembre 2018

LABA asbl soutient la pièce de AWSA-Be 
Avec le soutien de Laba Asbl
L'équipe. Awsa Awsa-Be a le plaisir de vous annoncer que la pièce de théâtre
"Quand Fatima se fait appeler Sophie" sera à nouveau jouée au Centre Culturel de Jette(Centre Armillaire) le jeudi 22 novembre et le vendredi 23 novembre à 20h!
De quoi parle la pièce?
C'est l'histoire vraie d'une jeune Irakienne qui a fui le Moyen-Orient peu de temps après l'attentat-suicide de son mari. Elle arrive clandestinement en Belgique où elle souhaite commencer une nouvelle vie. Fatima observe les femmes belges et devient peu à peu Sophie. Elle nous raconte le périple qui l'a menée jusqu'à nous, sa vie là-bas et sa vie ici. En perte de repères, Fatima/Sophie n'a plus de limite. Jusqu'où ira-t-elle dans sa quête identitaire?
Cette histoire met en scène des questions cruciales qui touchent à la condition des femmes, à la migration, l'amour, la double identité et bien d'autres thèmes!
Infos pratiques
Dès 15 ans
Prix : 10€ (1,25€/article 27)
Adresse : 145 bd de Smet de Naeyer 1090 Jette
Réservations : info@ccjette.be
Tél: 024266439
Informations sur la pièce: awsabe@gmail.com
En espérant vous y voir nombreux.ses

lundi 22 octobre 2018

Retour en Algérie de Sandra Zidani
 au 140



Réaction après le spectacle :

Nous étions une petite 50 aines de participants via LABA asbl à voir ou revoir le spectacle, c'était une petite merveille.



Rencontre académique - Le Massacre du 17 octobre 1961
Partenariat LABA asbl et Consulat général d'Algérie 
à Bruxelles - ULB - Le 19.10.18


MERCI bcp cher.es ami.es de votre présence hier à la projection-témoignage-débat en Commémoration du massacre de 17 octobre 1961 - Journée de l'#immigration #algérienne qui s'est déroulée à l'ULB co-organisée par le Consulat général d'Algérie en Belgique et Laba Asbl.

Une rencontre très instructive pour la mémoire, et les jeunes génération pour que Plus Jamais Ça.
Une rencontre pour la Mémoire et agréables échanges intergénérationnel.


Animation par Ghezala Cherifi, Présidente de Laba Asbl.



Merci à Monsieur Yamani, Consul général pour nous avoir présenté les deux invités, Merci à Ghafir Mohammed dit Moh Clichi, notre témoin ainsi qu'au réalisateur, Mehdi Lalaoui pour ce beau film-docu "Le silence du fleuve". 

Merci à Madame la Consul général et ses fils, Hassan Balawi, représentant de l'Ambassade de Palestine en Belgique, pour son soutien continu et les représentants de l'Ambassade d'Algérie.

Merci les ami.es fidèles de Laba Asbl pour votre présence et à mes parents et ma fille.
À Salima SalimaSoraya Djellouli Mous Van Bxl, Hassan Balawi, Kourdoussi MouradSlimane DjerroudSabrina DjerroudFaty SlamNadia BenaissaFatiha BenterkiFadila Maoudj et son fils Nazim venu avec ses camarades de Fac, Djamila Belbachir Houria AyedKarim Hamza Mourad GuessasZaouicha Ait BrahamIlies Eyad BouasriaSamy Khelifi, Moustapha Yachou, Karim Aknine, Nadira Selhami, Bensafi et bien d'autres ...


Photos et vidéos de la conférence sous ce lien
https://www.facebook.com/ghezala.cherifi/media_set?set=a.10217030254811212&type=3